L’entreprise au risque de l’Evangile

Se comporter en chrétien dans l'univers du travail

Le travail des hommes contribue tous les jours à la construction du monde, notamment au sein des entreprises, petites ou grandes. Ce travail est un précieux moyen de vivre et procure une reconnaissance sociale. Aussi, ceux qui en manquent sont-ils privés de tout. Mais les hommes sont aussi frustrés de reconnaissance quand le seul but de l’entreprise est de « créer de la valeur pour les actionnaires ». Ils sont alors instrumentalisés et se retrouvent marginalisés.

Au centre du quartier d’affaires de Paris-La-Défense, la « Maison d’Eglise Notre Dame de Pentecôte » est un lieu où se retrouvent des cadres et des employés travaillant dans les « tours » voisines. Ils parlent des joies et souffrances de leurs vies professionnelles et cherchent ensemble comment rendre l’entreprise plus « humanisante ».

Ce livre recueille leurs témoignages. Il montre qu’il est possible de rendre leur place aux hommes dans les entreprises, de les libérer des tyrannies de l’exclusion, de la violence, du stress, de la loi du silence, et plus encore de l’argent. Il propose aussi de compléter les visées de l’entreprise par des objectifs d’éthique, de justice, et de développement durable. Il soutient enfin un mode de management fondé sur la confiance et la reconnaissance.

L’entreprise au risque de l’Evangile

Patrick Vincienne, avec Jean-Paul Lannegrace

Nouvelle Cité – 2007 – 252 pages

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someonePrint this page