Les laïcs dans le souffle du Concile

Quand les laïcs sont invités à prendre toute leur place

Le concile Vatican II est considéré comme un moment fort de la reconnaissance de la mission des laïcs dans l’Église et dans le monde. Les deux grands textes « Lumen gentium » et « Gaudium et spes » ont renouvelé la réflexion sur la place qu’ils y tiennent par leur baptême, même si le mouvement avait commencé bien avant cet événement marquant de l’histoire de l’Église du XXe siècle. Il a libéré des initiatives, de façon un peu anarchique d’abord. Ses textes eux-mêmes, peu lus et approfondis dans un premier temps, continuent à nourrir la vie de l’Église et des chrétiens.

Cet ouvrage met en lumière l’interaction entre les diverses initiatives de laïcs, les travaux des théologiens et les interventions des papes, à travers quelque cinquante ans de l’histoire du laïcat dans l’Église de France : une Église qui oscille entre triomphalisme et enfouissement, qui traverse des crises comme celle de Mai 1968 ou que trouble la chute des vocations sacerdotales ; une Église où surgissent aussi de multiples signes de renouveau. Le concile Vatican II et les interpellations de Paul VI ou de Jean-Paul II éclairent, réorientent et stimulent les diverses formes d’engagement des enfants, des jeunes et des adultes qui, de l’Action catholique aux Communautés nouvelles en passant par le scoutisme ou les mouvements de spiritualité, mais aussi par les engagements dans la vie de la cité comme dans la vie ecclésiale, concrétisent la réponse des chrétiens à l’appel du Christ à être tout à la fois « Sel de la terre » et « Lumière du monde ».

Les laïcs dans le souffle du Concile

Catherine Masson

Cerf – 2007 – 352 pages

 

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someonePrint this page