Engagements à Strasbourg

Couvent de Strasbourg

Le 11 novembre Simone O., Nadia Y., et Pierre D., se sont engagés définitivement lors de la célébration eucharistique de 12h10, en présence de leur fraternité, de leur famille et amis, devant le responsable de fraternité (François Xavier Cuche) et l’assistant religieux ( frère Jacques François Vergonjeanne).
Engagements Strasbourg 1         Engagements Strasbourg 4

Témoignage de Pierre D. :

11 novembre 2017 : « Il y a 99 ans, les cloches de toutes les églises de France sonnaient à toute volée la fin de la guerre et la libération » rappela le Fr. Jacques François Vergonjeanne dans les premiers mots de sa belle homélie. Pourtant, dans nos mémoires d’aujourd’hui, ne seraient-ce pas plutôt les horreurs de cette guerre qui demeurent d’abord ? Et quand, en plus, la célébration se déroule en présence de Mgr Youssif Thomas, archevêque de Kirkouk en Irak et par un temps absolument épouvantable, pluie, vent et ciel d’ombre blafarde toute la journée, digne du spleen baudelairien, comment sonner la joie ?

Et pourtant oui, c’est bien la joie qui a dominé cette Eucharistie au sein de laquelle nous avons prononcé nos engagements définitifs à vivre selon la règle des laïcs de S. Dominique dans l’Ordre des Prêcheurs :  Joie, pour plusieurs d’entre nous, parce que la Rencontre avec les Dominicains nous a libérés d’une religion vécue d’abord dans les contraintes, les interdits et les règles. Joie de vivre dans l’aventure adulte de la foi et de la Miséricorde. Joie aussi de se sentir envoyés pour davantage de proximité humaine, en déploiement de notre baptême : L’esprit du Seigneur est sur moi, il m’a envoyé (…) panser ceux qui ont le cœur brisé (…) annoncer aux prisonniers la liberté… (Isaïe, 61, 1…, 1ère lecture) avec l’espérance de s’entendre dire un jour : Venez, les bénis de mon Père, si nous avons su partager la vie et donner à grand cœur ce que nous pouvons à ceux que nous rencontrons ( Mt 25, évangile du jour de la S. Martin).

…Paix intérieure quand nous avons pu rejoindre en l’autre la Présence, parfois à la seule ébauche d’un timide sourire.

Pierre D.

 

Share on Google+Share on FacebookEmail this to someonePrint this page